J'sais pas qui choisir

Publié le par Chat noir

C'est pas par conviction que j'irai voter le 9 avril, c'est par peur.

D'abord la peur de Dieu. Ce gardien des lieux saints de la république et accessoirement propriétaire d'un beau 4x4 payé par les dons des citoyens, Ghoulammoullah, l'a dit : le boycott c'est pas Halal.

Mais la peur de Dieu n'est rien à côté de la peur de Zerhouni. Déjà qu'il m'avait écrit quand j'avais boycotté les législatives. Je m'étais senti repéré, presque épié... je ne vous raconte pas les sueurs froides pendant que j'attendais qu'on vienne me chercher... Pour rien au monde je ne renouvellerai l'expérience.

Alors le 9 avril, je me retrouverai dans l'isoloir, un box qui n'a jamais aussi bien porté son nom. Désemparé, je serai. Qui choisir? J'aurai six noms alignés par ordre de présentation au conseil constitutionnel... car ici on ne badine pas avec l'honnêteté des élections monsieur.

Faudra bien mettre un bulletin dans l'enveloppe, on ne sait jamais, les hommes de Yazid pourraient surveiller.

Quel est le meilleur nom?

Hanoune... pourquoi pas? ça sonne bien, ça a une sonorité qui vibre à l'unisson avec les fibres affectives de mon être profond. ça me rappelle maman, me pinçant les joues tendrement en me disant : Hanouni, hanouni, hanouni...

Touati? Tooooaaaattiiii! Non désolé ça sonne faux.

Rebaïne, rab3ine, 40? Président d'AHD 54 qui s'appelle lui-même 40, 54, 40, 40, 54???? Une propension à manipuler les chiffres... ça grince dans mon ouïe...

Younsi? Tounsi?? Non non et non, on est en Algérie Monsieur.

Mohand Said... ça sent le kabyle à plein nez. On est bérbérophobes de père en fils dans la famille... depuis que mon ancêtre converti à l'islam et mué en arabe l'a décidé...

Reste Bouteflika, Boutefligua, Boutartégua.... c'est explosif comme nom. Pi y a eu l'augmentation de salaire récente qu'il a filé à moi, à mes amis, à la bourse de mon petit frère étudiant, subventions par ci, aides par là... Mais on n'est pas corrompus dans la famille.

Non vraiment aucun nom ne sonne juste à mes oreilles. Je vais me faire mon propre bulletin et tant pis pour les yeux de Yazid. Un son s'impose immédiatement, le seul qui représenterait à merveille cette élection :


TOZ!

Mes soeurs, mes Frères! Je vous appelle solennellement à voter pour ce septième candidat au nom qui sonne comme un constat bref, sec et surtout juste. Il ne s'est pas présenté au conseil constitutionnel par principe mais son programme qui tient en trois lettres ponctuées aurait remporté l'adhésion de dizaines millions de signataires.

Publié dans Lebled

Commenter cet article

MnarviDZ 28/01/2012 18:05


Si le vote blanc, ou vote toz, etait valide alors oui je voterais, et a toutes les elections...


Aujourd'hui avec 10 nouveaux partis, si t'arrives a la meme conclusion, c'est que tu y mets de la mauvaise volonte :)

chatnoir 28/01/2012 21:13



On annonce 10 nouveaux partis, ya khirak ya rabbi... la démocratie se porte bien en Algérie, c'est comme pour annoncer de la bonne santé de l'éducation par la création de 3000 nouveaux "maq3ad
bidaghouji" dans l'université de Ain El Hjel...



algerianna 28/01/2012 15:19





Et les partis islamistes? Aucun ne te tente? C'est un devoir religieux de voter pour un parti islamiste, hadi bah eddif'ha el ma3loumatek. Normalemon normalemon koun djet bled Ghoulamallah il
esplique ça aussi

chatnoir 28/01/2012 21:10



Y avait pas de protagoniste islamiste à l'époque.... mais il se serait appelé quelque chose comme abou ... al...i, genre abou mouss3ab alzarqaoui ou abou jorra alsoltani.... ça sonne plutôt
feuilleton religieux pré ftour au ramadhan... ça rappelle la faim et la soif... pas vraiment tentant en période de crise.



nahla 27/04/2009 18:11

ah yay yay!!!
c'était fort , je me suis marrée comme une folle en lisant cet article
bravo chat noir

cfqvramex 25/04/2009 05:17

Nek 05/03/2009 14:51

Salut, Laisse-toi aller. Tu n'auras pas à choisir ton candidat le 9 avril ; d'autres personnes plus intelligentes que toi le feront à ta place. Ne t'inquiète surtout pas, leur volonté sera certainement la tienne. Bien cordialement, Nek,