Sur le don...

Publié le par Chat noir

Et un homme riche dit : « parle-nous du Don. »

Il répondit :

« Vous donnez peu lorsque vous ne donnez que vos biens.

C'est en donnant de vous-mêmes que vous donnez véritablement.

En effet, que sont vos biens, sinon des choses que vous gardez et défendez, par crainte du besoin du lendemain ?

Et demain, qu’apportera demain au chien si prudent qu’en suivant les pèlerins vers la cité sacrée, il enterre des os sans repères dans le sable du désert ?

Qu’est ce que la peur du besoin, sinon le besoin lui-même ?

Et redouter de haleter de soif, alors que votre puits regorge à foison, n’est ce pas jamais savoir boire jusqu’à plus soif ?

 

Certains d’entre vous donnent peu de leur abondance pour le plaisir d’en recevoir la reconnaissance.

Mais le fond de leur désir corrompt leur don.

Et d’autres ont peu, mais ils le donnent entièrement.

Ce sont ceux qui croient en la vie et en sa munificence, et leurs coffres ne sont jamais vides.

 

Il en est qui donnent avec joie ou avec peine.

Cette joie est leur récompense et cette peine, leur baptême.

Il en est aussi qui donnent et n'éprouvent aucune peine à donner, pas plus qu'ils ne recherchent la joie ou qu'ils ne donnent avec le souci d'être vertueux.

Ceux-la donnent comme le myrte qui exhale sa fragrance là-bas, dans les airs de la vallée.

C'est par les mains de gens comme eux que Dieu s'exprime, et c'est par leurs yeux qu'il sourit à la terre. »

GIBRAN dans le prophète

Publié dans chatnoir

Commenter cet article

Hafsa de BEJAIA 15/12/2008 19:19

Tu m'excuses j'ai fait fausses notes de mon adresse, ja la rectifie.
  Allez il est tard. bonne nuit

Naïma 15/12/2008 19:17

Tu sais Chatnoir tout est relatif !  
L 'homme qui donne sans compter et le coeur léger a énormément de mérite certes mais l'homme qui de son argent est amoureux passionnément attaché et qui réussit après des tortures sans noms à sacrifier ne serait qu'une piécette de son trésor plus grand encore est son geste !
Seul Dieu est à même de juger de nos actes.

Hafsa de BEJAIA 15/12/2008 00:05

Il faut donner sans compter et allah sais recompenser.