El harga à tout prix... même en kippa et en se lamentant devant le mur

Publié le par Chat noir

C'est l'histoire vraie de deux jeunes algériens de Batna.

L'un chômeur après avoir été viré de son travail de gardien dans un champ pétrolier au sud et l'autre, chômeur jamais embauché.

De désoeuvrement en désespoir, de cyber en cyber et de site Internet en site Internet, l'un d'eux tombe sur des annonces de l'agence juive, organisation internationale encourageant les juifs à immigrer en Palestine devenue Israël.

Il arrivre à convaincre son pote qu'ils pourraient se faire passer pour des juifs oubliés dans l'Algérie indépendante et qui viennent de découvrir leur origine.

Il entreprennent alors un périple via la Tunisie puis la Libye qui les mène aux portes de l'ambassade d'Israël au Caire. Malheureusement les services de sécurité egyptiens les empêchent d'y rentrer... Ils passent alors une semaine d'interrogatoires puis la police égyptienne les dépose à la frontière libyenne. Les malchanceux reviennent à Batna où ils sont reçus par la police nationale.

A bien y réfléchir, je ne trouve pas si idiote l'idée de ces jeunes. Pour avoir effectué une fois un vol transatlantiques assis à côté d'un juif orthodoxe que j'ai observé pendant des heures, je peux vous assurer qu'ils n'ont rien à envier à nos barbus. D'abord, la ressemblace physique surtout au niveau pileux est extraordinaire puis il y a la manie de se balancer en lisant les écritures saintes... puis plein d'autres détails...Bon, il y aurait quelques ajustements vestimentaires à faire mais un chapeau, un costume noir sont des accessoires faciles à trouver.

Gageons que si le stratagème de nos deux compères avait réussi, il auraient fait tellement d'émules qu'il y aurait des écoles privées d'enseignement de l'hébreu et de lecture de la Torah aux quatre coins du pays.

Publié dans Lebled

Commenter cet article

Assia 28/11/2008 10:54

ahhhhh cette jeunesse algerienne perdue prete a tout pour revoir le jour ailleur , la ruse est leur arme pour y arriver et puis peut importe tout les chemin ménent a Rome.

bell 25/11/2008 20:16

j'avais entendu parler de jeunes algériens clandestins en France se faire passer pour des punks pour passer en Angleterre.  Algériens à vos peintures!
J'ai vu à la TV italienne des clandos algériens dans un centre de transit avant leur rapatriement et parmi eux 3 qui recevaient tous les honneurs,chambre à part,pas de contact avec les autres,adulés par les italiens qui expliquaient au reporter que ces 3 ne sont pas expulsables à cause de leur ..............................homosexualité.            Une astuce meilleure que celle de passer pour un juif car la seule ressemblance,c'est la circoncision.