Le doute qui te sape

Publié le par Chat noir

Le doute s'insinue dans les fissures de ton bonheur apparent.

Insidieusement, il fragilise les piliers de tes certitudes. M'aime-t-il vraiment? Ou suis-je simplement le réceptacle des éruptions de son désir?

Toi femme, qui me rebat les oreilles avec tes opinions sur le bien, qui serait selon toi BIEN et le mal qui est, soyez en sûr, MAL, sache que rien au monde ne peut se classer dans une catégorie ou l'autre... sauf peut-être tes sentiments de mère... les sentiments de toutes les mères.

Le doute s'insinue et ton manichéisme congénital te fait envisager le pire.

Rassure toi, le pire n'est jamais certain aussi sûr que le bonheur n'est jamais pur.

Publié dans Torturé

Commenter cet article

J'ai pensé... 22/09/2008 15:56

Le bonheur des uns faisant le malheur des autres. La pureté à coup sur se révèle entâchée.
Le bonheur ne réside t il pas dans l'ignorance la plus globale, l'indifférence la plus révoltante et l'oubli le plus total ?