Les querelles de sous dev'

Publié le par Chat noir

Tu embêtes le voisin qui t'embête comme toujours.

Tu fermes les frontières, il referme à double tour.

Mais au fond, vous êtes tous les deux prisonniers de vos logiques de petits chefs illégitimes et détestés.

Ailleurs, ils sont arrivés à dépasser leur instinct animal de défense de territoire pour mettre en commun un espace de paix et de prospérité.

Essayez d'imiter ces attitudes civilisés au lieu d'imiter le faste et le luxe au milieu de l'étendue de misère qui couvre vos peuples.

Publié dans Jiranna

Commenter cet article

Le Miroir 04/08/2008 19:21

...Eh, oui! On en est encore à pisser sur les reverbères pour marquer notre territoire!