C'est un billet à cinquante balles...

Publié le par chatnoir

A l'époque, avec cinquante dinars, tu pouvais t'acheter tous les quotidiens algériens en français et en arabe et même  l'hebdomadaire Algérie-actualité en plusieurs exemplaires, soit tellement de bois dans la langue que tu pourrais te chauffer avec tout l'hiver...  Tu pouvais t'offrir deux ou trois vieux San Antonio chez le bouquiniste de la rue Didouche... celui qui fut assassiné dans les années 90... Tu avais de quoi faire un Alger-Oran aller simple dans le train teuf teuf et égarer ton âme dans les promenades maritimes d'El Bahia... tu pouvais te payer un poulet roti et une bouteille de Hamoud... ou deux repas bien garnis, entrée, plat et dessert dans ta gargotte préférée sur la rampe qui mène de l'Aletti à la grande poste... Au milieu des années 80, exhiber cinquante dinars en sortant du CEM, c'était montrer l'étendue de sa richesse... Avec une telle somme, tu pouvais impressionner en payant une tournée de "jus" à ta dizaine de potes ou emmener ta petite amie plusieurs fois dans la zone discrète au premier étage du salon de thé de son choix.

 

C'était l'époque où on avait décidé de percer le tunnel... Maintenant qu'on en est au bout, cinquante dinars sera le prix officiel du ticket du métro d'Alger... C'est pas tous les jours qu'en perçant un tunnel, on fait un tel voyage vers le futur... Ou bien tout ce temps se serait-il vraiment écoulé?

 

J'espère qu'il sera possible en le prenant à rebours, de quitter l'enfer, remonter le Styx et rejoindre cette époque heureuse... Nostalgie oblige, pour ce voyage tu serais prêt à payer le ticket cinq millions de dinars s'il le faut.

 

Publié dans Lebled

Commenter cet article

Farasha 08/10/2011 22:15



ehh l'époque du socialisme insouciant  :) ta la plume ironique ,drole et venimeuse lol(mesmouma ) ...bonne continuation



chatnoir 09/10/2011 18:56



ma plume mesmouma??? Sincèrement, j'avais la prétentieuse impression qu'elle était hloua kil 3ssel....



haibaba 30/09/2011 21:26


les années 80 évoquent pour moi 2 choses les bananes avant leurs disparitions du marché algerien et CHADLI , contrairement a vous je ne suis pas nostalgique du tout , c'est vrais qu 'on pouvait
acheter tout les journaux a 50da mais ils traitaient le même sujet


chatnoir 30/09/2011 22:08



Je vais peut-être me faire étriper... mais si on peut comparer le moins mauvais au pire, je dirais que Chadli fut le meilleur président que l'Algérie ait connue. Quand aux journaux... c'était
certes la langue de bois mais il y avait quelques belles plumes là dedans... les regrettés Mouny Berrah et khaireddine Ameyar et d'autres...


Mais c'est sûrement parce que la banane n'est pas à mon goût... d'ailleurs, je ne comprends pas cet engouement pour ce fruit quasi sec et farineux dans un pays où les oranges sont juteuses,
vivifiantes et succulentes... mais les goûts et les couleurs...


 


 



cosette 30/09/2011 19:53


j'ai envi de dire: ya hessrah qui kount sghir kount nbi3 zroudia ....


chatnoir 30/09/2011 21:58



Ana kount nbi3 wlad el djadj... el wahda b3achra doro



Dz-Chick 30/09/2011 10:51


J'aime bcp Chatnoir!
Le Metro est en marche deja? je vais venir a Alger et prendre un ptit tour de metro histoire d'une blog story :)


chatnoir 30/09/2011 21:57



Mazal mais le prix est déja fixé. Pour ta blog story, soit tu es riche, soit tu peux te faire rembourser les frais par "the dilemmas of an algerian single..." mais sache que le billet est cher...



The Matrix 29/09/2011 21:21


Je vois un "backe to the future" à 50 balles, sur un tracteur Cirta 6006, là où E=mc² n'est plus valable...Mais bon, certains pensent qu'il faut suivre son époque ;-)

PS: désolé je me suis trompé de billet dans l'ancien com'


chatnoir 30/09/2011 21:55



On nous dit que la limite c n'est pas infranchissable... alors...


 


Ceux qui pensent qu'il faut suivre son époque ne sont pas une contradiction près ;-)