[Dzblogday] Algérie mon amour...

Publié le par chatnoir

Il est bien connu que l'algérien aime l'Algérie. Nebghiha !, N'mout 3liha ! Dès qu'un micro lui est tendu, ses lèvres brûlent de lui déclarer sa flamme. Dès qu'un clavier tombe entre ses mains, ses doigts sont démangés par l'envie de transcrire cette passion qui le dévore. De Gijon à Oum Dormane, pour ne parler que des dates marquantes de l'Algérie post-indépendance, forcément footballistiques, cet amour a trouvé motif de fierté s'est exprimé dans la ferveur populaire.

Aljia, ma cousine, très friande de proverbes qu'elle récite comme des profondes pensées philosophiques, dirait à ce propos : "Il n'y a pas d'amour, il n'y a que des preuves d'amour". Et Aljia vous dirait aussi : la plupart, ils sont romantiques et tout, ils te disent "nhabbek" et "nmout 3alik" juste pour arriver à leur fin "bech yprofitiw 3lik".

Il suffit de se promener, d'entreprendre, de prendre les transports, de faire des démarches administratives, de faire de la politique pour s'apercevoir que cet amour crié sur les toits manque cruellement de preuves. D'ailleurs, dans les faits, on constate plus les signes d'une amère détestation que celles d'un amour sincère. Jamais pays ne fut autant aimé dans les paroles tout en faisant l'objet d'un pillage et d'une destruction aussi systématiques.

On trouve ces mots dans la bouche d'un médecin dans Les frères karamazov de Dostoeivski :

J’aime, me disait-il, l’humanité, mais, à ma grande surprise, plus j’aime l’humanité en général, moins j’aime les gens en particulier, comme individus... Je deviens l’ennemi des hommes dès que je suis en contact avec eux. En revanche, invariablement, plus je déteste les gens en particulier, plus je brûle d’amour pour l’humanité en général.

Remplacez l'humanité par l'Algérie et les gens ou les hommes par algériens et vous retrouvez à peu près le genre d'amour que les algériens vouent à l'Algérie. C'est un amour théorique porté à une Algérie fantasmée qui se transforme en une amère détestation dès qu'on passe du général au particulier, du discours à la réalité quotidienne.

Lorsqu'on est algérien passionné par les nouvelles technologies, par exemple, et que par passion on désire apprendre, entreprendre et réaliser, cet amour concret de son métier est bien plus utile que l'amour du pays chanté sur les toits. Agir pour l'Algérie, c'est simplement agir pour son métier, sa passion, une cause particulière sans discours grandiloquents sur l'intérêt du pays. Agir pour l'Algérie consiste à faire le contraire du personnage de Dostoeivski : aimer et oeuvrer pour le particulier, le général suivra.

 

PS: Je n'ai appris qu'il y avait un Dzblogday qu'hier. J'ai alors repris un vieil article sur ce sujet que j'ai transformé pour l'occasion.

Publié dans Lebled

Commenter cet article

Eljin 24/01/2012 00:04


“cet amour concret de son métier est
bien plus utile que l'amour du pays chanté sur les toits”.


Le fin du fin c’est: alors que vous
avez toujours agit ainsi et que ces même gens se sentent obligés de justifier leur attitude désinvolte au point qu’il vous disent en pleine face: ‘’Ya cheikh vous n’êtes pas fait pour ce pays’’.
Et devinez quoi? ces gens là n’avaient pas de montres au poignet (sic)!

shrux 19/01/2012 22:36


T'a mauvaise note est un bon signe chatnoir, ca prouve que ton billet a du sens et porteur d'une reflexion juste. le theme du blogday de cette année "idiprimi".


Sa portée patriotique, qui n'a pas lieu d'étre en dehors des casernes, et sa visé sournoisement politique, m'ont donné des haut-le-coeur,ya bourab , meme la minusucle blogosphere n'echappe pas la
démagogie, quand je lis dans des billets de blogueur de la 20ene des truc comme: ne pense pas à ce que ton pays peut faire pour toi , mais à ce que toi tu peux faire pour ton pays ? mais ma
parole, comment veut-on que ce pays évolue avec ce genre de connerie qui feraient jalouser staline ??. mais sinon c'est toujours un plaisir de lire tes billets et les algeriens ont besoins de
plus de blog comme le tien.

chatnoir 20/01/2012 18:20



Merci Shrux.


Le DZblogday en soi est une excellente initiative. Il est vrai que le sujet est propice à un déferlement de bons sentiments milleux,  tout dépend comment on le traite et il y avait, de mon
point de vue, quelques participations très intéressantes.



algerianna 19/01/2012 13:25


Insha'Allah, insha'Allah.


6/20 c'est une bonne note fel philo! El mouhim mashi note éliminatoire. Yaw poussiwelna el 7ala bark!

chatnoir 19/01/2012 19:46



Hadik la notte habtatli l'omôrâl, rani mlegui, daigoutaje qtalni... pourtant revizitt sans pitié nhar maqbal...


Mata3rfich kach wahed fe bloginy y3awanna... ypoussilna el 7ala kima qolti...



Farasha 16/01/2012 20:47


@chatnoir : comment?  t'as posté l'article le matin j'ai voté le soir temporellement ça tiens la route(z'ai fait kek chose de mal?). sinon pour le resultat bah comme on dit "elmohim
elmocharaka" et surtout tes votants c'est des vrais hein ;)


 


@mnerviDz : google it "how to promote event using social media" ? sinon ne t'enerve pas comme tu dis on peux tjr mieux faire comme poster des affiches dans les facs histoire d'attirer plus de
participants et de votants surtout ...et de sortir du cercle de la clique 

chatnoir 17/01/2012 22:11



Farasha, tu aurais voté pour quelqu'un d'autre.... Yaaaa Farasha, tqim el qiyama



Dz-Chick 16/01/2012 14:42


Act small, think big. and one person CAN change l'Algerie (well it should be the world, but we're readapting everthing)


Very well done chatnoir.

chatnoir 16/01/2012 20:36



Yes We Can... :-)