Foggaras

Publié le par chatnoir

Les petits points alignés sur le sol désertique sont visibles depuis l’avion. Des petits points que l’esprit ne peut s’empêcher de joindre formant un étrange enchevêtrement de lignes convergentes vers la zone verte de l’oasis. Une fois au sol, on s’aperçoit que chaque point est un trou béant et parfois profond de plus d’une dizaine de mètres. Au fond, la fraîcheur, le doux ronronnement de l’eau qui s’écoule offre un havre qui contraste avec la fournaise extérieure.

L’on ne peut alors s’empêcher de penser aux hommes qui, il y a plus de dix siècles ont creusé cette souricière de milliers de kilomètres de longueur avec le dénivelé parfait garantissant le transport du précieux liquide par la bénédiction de la gravité et cela sans trop s’enfoncer sous terre. Tout ce travail titanesque réalisé sans foreuse, sans niveau laser et sans confier le projet aux chinois. L’on ne peut s’empêcher de penser à la ténacité de ces hommes qui, durant des siècles, ont inlassablement entretenu ces ouvrages en luttant âprement contre l’irrémédiable obstruction des galeries par le sable charrié par l’eau.

L’on ne peut s’empêcher de maudire d’autres trous creusés avec des moyens ultra-modernes plus loin vers l’est de la Gourara. Des trous pour extraire ce liquide noir qui nous a noyé sous un torrent de tchipa et nous a ôté le goût de l’effort et de la ténacité. Ce liquide qui nous a transformé en un « être difforme au ventre surdimensionné et aux bras atrophiés ».

Publié dans Lebled

Commenter cet article

baba_sidou 09/04/2011 14:20


pii the matrix..ye3jebni yassr..bref vous avez raison tous les deux je préfère ne rien ajouter ^^


The Matrix 06/04/2011 22:27


La phrase suivante est incomplète "être difforme au ventre surdimensionné et aux bras atrophiés" je vais la compléter si tu m'y autorise.

"... et aux mains tâchées de rouge"

The Matrix


chatnoir 07/04/2011 21:21



Que de crimes commis pour s'accrocher aux millions de dollars pillés de la manne pétrolière!