L'énigme de l'abstention...

Publié le par chatnoir

C'est une blague qu'on raconte au sujet d'un pseudo-scientifique qui fait une expérience sur une grenouille. Il lui demande de sauter, elle saute. Ensuite, il lui coupe une patte et lui demande de sauter encore une fois, elle saute mal mais elle saute. Il recommence avec une deuxième patte et une troisième et à chaque fois la grenouille effectue consciensieusement mais très maladroitement le bond requis. A la quatrième patte coupée, la grenouille reste immobile malgré l'injonction de sauter proférée sévèrement par le scientifique. Son expérience terminée, le scientifique passe une nuit à réfléchir et rédige le lendemain un long rapport qui aboutit à l'élucidation de la mystérieuse question du refus de la grenouille de sauter lorsque ses quatre pattes sont coupées. En conclusion, il écrit : une grenouille à qui on coupe les quatre pattes devient sourde.

 

Selon la presse ces derniers jours, l'état algérien en pseudo-scientifique se penche sur la mystérieuses question de l'abstentionnisme effarant qui a marqué les dernières consultations électorales en Algérie. Les chiffres officiels de 35% sont eux-même faux. Il suffit d'avoir quelques connaissances mobilisées dans les bureaux de vote à différents endroits pour savoir que les chiffres réels ne dépassent pas 20%. Après avoir coupé la patte de la crédibilité du vote par la fraude massive, arraché la patte de la crédibilité des candidats en verrouillant l'accès au jeu politique, sectionné la patte de la crédibilité des mal élus consentants en les achetant par 30briques par mois et en leur donnant une prime de 300 briques pour troisième mandat accordé, broyé la crédibilité de l'état en le soumettant aux intérêts particuliers des clans, le pseudo-scientifique et vrai charlatan d'état algérien s'interroge en se grattant la tête : Pourquoi la grosse grenouille électorale ne répond plus?

Il conclut à sa surdité et entreprend de contourner l'appareil auditif défaillant par des moyens technologiques :Un Short Message Service : « VOTER est un acte de citoyenneté et de responsabilité ».

 

Pour connaître un peu la grosse grenouille et son sens de l'humour, je vois d'ici l'éclat de rire qu'elle va étouffer.

Publié dans Lebled

Commenter cet article

Eljin 22/02/2012 06:10


À propos de l'émission sur la fuite des cerveaux. Les génis en communication du régime et les tenants du pouvoir ont une face enduite de purin, Hachakoum. Cela rappel le dicton: ''Derreg 3aine
achemss bel gherbal''. Les téléspectateurs n'étaient pas dupes surtout ceux qui avaient des fils et des filles et qui après les avoir vus revenir triomphalement au pays pour servir et les aider
aussi ont dû les laisser s'exiler ou fuire chacun avec ses raisons propres et parfois à un age avancé avec femmes et enfants. Quelle gachis! La propagande fait feu de tout bois pour tenter
discréditer tout ceux dont les actes ou comportements désavouent le régime et lui révèlent son incapacité à mobiliser et à valoriser la seule véritable ressource d'une nation: ses hommes et ses
femmes. Leur émission visait aussi à monter les uns, ceux qui sont restés, contre les autres, les précurseurs, chanceux, des malheureux Harragas. Si les partis politiques voulaient bien
entreprendre une action sensée et salvatrice à la veille de cette nième éléction du mépris , ils devraient se saborder sans tarder. La grève de la politque est une idée valable je trouve.

chatnoir 22/02/2012 19:51



Cela fait déjà un bout de temps que le mépris que les dirigeants vouent au peuple est bien rendu par ce même peuple... Le haussement d'épaules à leurs manoeuvres électorales est la meilleure
réponse...



Tahar 21/02/2012 21:59


Oh je ai adoré ce petit bulletin. J'aime
particulièrement la blague qui illustre très bien la situation en Algérie.
En fait, sur notre blog, nous avons commencé à préconiser
un boycott total de toutes les élections des fin d'Août 2011.
Pourquoi voter? Pour qui devons-nous voter? Pour
le gars qui est corrompu juste un peu ou pour le gars qui est
totalement corrompu? Les gens votent quand ils ont quelque chose ou quelqu'un
serieux pour qui ils vote. Sinon, ils restent chez eux.
Par ailleurs, qu'est-ce que le vote signifie dans un
régime autoritaire? Il ne veut rien dire.


http://laseptiemewilaya.wordpress.com/

chatnoir 22/02/2012 19:45



Nous nageons en plein absurde... J'imagine que celui qui a eu l'idée du SMS doit faire ça pour justifier son salaire. Sinon, je n'imagine pas une seconde que ça ait de l'effet sur quiconque... Je
ne crois même pas que les algériens vont faire un boycott actif... Ils ne croient plus en rien c'est tout..



Eljin 14/02/2012 04:01


Nos autorités sont en panne et ce depuis belle lurette. L'ENTV diffusa un documentaire américain au début des années 80 intitulée ''Le Défi Mondial'' avec l'acteur Peter Ustinov comme
commentateur. En gros on y faisait l'apology du West et de ses progrès techniques et technologiques au service de la planète et de ses habitants. Le clou, c'est quand on nous diffusa quelques
temps après un autre documentaire similaire et bien maquillé sur devinez quoi... ''Le Défi Algérien''. Les japonais qui auraient vu le documentaire à l'époque auraient rougis de honte devant nos
prouesses. Le mépris du peuple remonte à très loin. Depuis l'indépendance, nous avons été méprisés par le mensonge et la langue de bois et le retour dun autre cacique aux commandes a amplifié le
drame.

chatnoir 14/02/2012 20:10



Le défi algérie??? Quelques années après c'était la guerre civile... quel beau défi!!



mohamed 10/02/2012 21:18


50 ans après son indépendance l'algérien est muselé, enchainé privé de tout. Je ne vote jamais malgré les lettres, les Sms et les intimidations de baladya. M'abstenir est le seul acte d'homme
libre, d'être humain digne qu'il reste à l'Algérien.

chatnoir 11/02/2012 21:10



Je pense qu'aux prochaines élections, il ne restera au pouvoir qu'à monter des manipulations avec des bousculades factices dans des centres bien situés et sous l'oeil de la caméra... sinon, y
aura pas grande monde dans les isoloirs...



algerianna 02/02/2012 09:01


Sah! Maintenant dans je journal de 20:00 de l'ENTV chaque fois que Hilary ou n'importe quel big shot ricain parle de l'Algérie, ou y fait allusion, ça devient un headline. C'est genant, le
message est: "Les ricains approuvent de nous, que voulez vous de plus comme preuve que tout va bien?" Tous les secteurs y passe pas que les elections, l'education nationale, le commerce, la
santé...je pense que les américains en ont marre du moeyn orient et ses problemes et veulent concquerir l'Afrique du Nord, c'est une region qui a un enorme potentiel

chatnoir 02/02/2012 19:53



Ce complexe d'infériorité vis à vis de l'étranger est typique de la classe politique algérienne et transparait dans les médias. Il y avait une émission, il y a quelques années dont le principe
était de nous montrer le succès des algériens à l'étranger. Le discours de l'émission à travers des exemples fait passer l'idée très fausse que dès qu'on part à l'étranger, on réussit, on devient
le meilleur, preuve que l'algérien est un génie sauf chez lui. En plus, elle tend à montrer que seul l'évaluation des étrangers est à même d'estampiller la compétence puisque la même personne
dans son pays n'émergeait pas. Outre le fait qu'elle incitait au départ, cette émission stupide dévalorisait l'intelligentsia algérienne restée dans le pays...


Notre cher président lui-même s'est déplacé à l'occasion d'un voyage en France dans une université pour faire dire à un scientifique spécialiste des séismes que tout était fait en Algérie pour se
prémunir contre ces catastrophes naturelles. La crédibilité de l'état algérien avait été entamée dans ce domaine suite à la catastrophe de Boumerdes et le président voulait faire dire à ce
scientifique qui refusait de le faire que tous avait été fait.... pathétique