L'être humain est corruptible...

Publié le par Chat noir

 

L'humain est corruptible. C'est une vérité vieille comme le monde. Et en tant qu'humain, l'algérien n'échappe à cette règle.


Cette réalité est érigée en principe de gouvernement en Algérie. Pour atténuer la gravité des choses, il faut reconnaître que c'est une méthode de gouvernement répandue à divers degrés un peu partout dans le monde et spécialement dans les pays voisins géographiquement et culturellement comme les états maghrébins et arabes d'une façon générale.


Mais en Algérie, les choses sont bien pires qu'ailleurs. Pourquoi? Prenez la Tunisie ou le Maroc. Pour pouvoir assurer la pérennité de leur pouvoir, les gouvernements de ces pays doivent « arroser » et pour arroser, il faut l'avoir, le fric. Pour l'avoir, ils doivent chercher leurs revenues dans des activités lucratives, doivent y réfléchir, s'adjoindre le concours de gens compétents, faire appel aux étrangers en faisant très attention aux coûts. En gros, faire tourner une économie de production placée sur des créneaux pour lesquels leurs potentialités naturelles et humaines sont optimales. Ils ont trouvé le tourisme, l'agriculture, reçoivent des entreprises européennes qui délocalisent dans certains secteurs. Ainsi, Mohammed VI ou l'ex indéboulonnable déboulonné Zine El Abidine s'assurent les finances qui leurs permettent d'arroser leur clientèle politique et faire taire les oppositions. Même sous le régime Ben Ali et son infâme clan et celui de sa femme, les malfrats se sont accaparés des pans de l'économie qui fonctionnent  à peu près selon des principes rationnels. Il en est de même du Maroc.


Comprenez le bien, la première arme pour se prémunir contre l'insurrection et la révolte n'est point la répression... c'est « l'arrosage ». La répression est réservée aux irréductibles... aux incorruptibles... car heureusement pour l'humanité, il en existe.


Mais en Algérie, les choses sont bien pires qu'ailleurs. Eh oui! La malchance nous a dotés des hydrocarbures. Quel malheur! Nos dirigeants peuvent arroser sans politique économique. Pire que ça! Ils peuvent arroser mieux grâce à une politique anti-économique favorisant les importations plus lucratives en termes de commissions au détriment de la production locale et donc de toute politique économique durable. Ils ont tout fait pour tuer l'économie de production nationale afin d'importer plus et donc de maximiser leurs profits illégaux. Le maffieux algérien au pouvoir n'a rien d'irrationnel, c'est un homo economicus tout ce qu'il y a de plus ordinaire. Il maximise son profit en minimisant son effort tout en s'assurant de prolonger le plus possible cette situation. Pomper du pétrole, le vendre et toucher les sous, pas besoin de cadres compétents pour ça, pas besoin de matière grise alors celle-ci s'en est allée en grande partie voir ailleurs.

 

On ne le dira jamais assez, le pétrole est une malédiction dans ce pays.


 

 

 

 

Publié dans Lebled

Commenter cet article

The Matrix 29/04/2011 21:11


Le pauvre abounawess il n'a fait de mal à personne, "metlaqi b'rasso" comme on dit chez nous. Avant de mourir Abounawess écrivait son plus beau vers:

يا رب إن عظمـت ذنوبي كثرةً # فلقـد علمتُ بأن عفوك أعظمُ

J'espère qu'il va pas inspirer les "corruptibles", car contrairement à lui, eux ils ont fait beaucoup de mal à autrui


chatnoir 29/04/2011 23:35



Je dirais, au contraire, Abou Nouas a fait beaucoup de bien par la beauté de sa poésie....



The Matrix 25/04/2011 21:11


Par analogie à un célèbre tableau, Un jour je ferai un dessin représentant un baril sur lequel est inscrit le mot "OIL". J'appellerai ce tableau "l'Origine du mal".

The Matrix


chatnoir 26/04/2011 23:01



Bonne idée. On pourrait détourner aussi Abou Nouas pour exprimer l'accoutumance à ce liquide :


 


دَعْ عَنْكَ لَوْمي فإنّ اللّوْمَ إغْرَاءُ ودَاوني بالّتي كانَتْ هيَ الدّاءُ