L'opium du peuple

Publié le par chatnoir

Des jours de folie où les seuls à se frotter les mains sont les deux petits dictateurillons qui occupent de part et d'autre, les deux trônes quasi royaux. Qu'on gagne et on est aux anges... qu'on perde et l'ennemi sera l'autre, le méchant coupable de toutes les vilenies : le supporter des pharaons de pacotille pour les uns ou le journaliste fennec sans cervelle pour les autres.

Les foules en délire succombent à l'appel de médias médiocres et vindicatifs. "Hagrouna!"... "Darbouna!" rien de plus efficace pour réveiller la masse silencieuse et serrer les rangs pour l'ultime combat. "Biyakrahouna!"  et les peuples devenus ennemis se vouant une haine aussi profonde qu'incompréhensible se mettent en rang et attendent le début des hostilités. Les meddahines des temps modernes, ces pseudo-journalistes en costard cravate assis devant un ordinateur portable pour simuler une appartenance au siècle sonnent le tocsin. La main sur le coeur, éructant un nationalisme malsain et usant de métaphores guerrières, ils ont touché le citoyen parabolé là où il est le plus sensible: ses instincts et dans le plus grégaire parmi eux.

En observant les délires des foules drapées d'emblème nationaux depuis ma fenêtre ou sur la télé, en écoutant ces chansons de circonstance, ces hordes qui poussent des cris de guerre, ces véritables roulements de tambour avant la charge finale, je réalise à quel point l'homme n'est qu'un animal comme les autres, un primate tribal dont la prétendue civilisation n'est qu'un vernis qui se dilue facilement dans les moments de transe collective.

Publié dans Lebled

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mounir 02/12/2009 19:38


bonne féte de l'aid mon ami et heureux de te retrouvé
à bientot


blondo 02/12/2009 19:36


hé oui entre l'agréssé et l'agrésseur ya le mondial
on les a eu 123............................


Rym 27/11/2009 16:07


Bonne fête de l'Aïd, meilleurs voeux pour cette occasion.


rezig 27/11/2009 11:32


Bonne fête l'ami, mes meilleurs voeux de bonheur, santé, et prospérité.


kder 17/11/2009 18:30


Dommage que ce que devait être une fête se transforme en deuil.Je pense à ce jeune tué en marge du match.
Sous des cieux plus démocratiques ce crime ne resterait pas inpuni et les criminels seraient jugés.Je crains malheureusement que ça ne sera pas le cas dans nos contrées.