La cata...

Publié le par chatnoir

Je me suis trouvé récemment dans le coin réservé aux VIP d'un concert à la coupole du 5 juillet. J'avoue. J'ai profité d'une invitation offerte par une amie qui travaille dans un ministère. Musique chaabi... ambiance populaire avec derrière, une foule de jeunes qui scandaientt des ohooohhhhoooo dignes d'un ESS-CRB... La situation ne se prêtait franchement pas à l'intervention du type qui a pris le micro pour saluer les jeunes en profitant pour les appeler à aller voter le 10 mai ! La réponse des jeunes vint quelques hooohhoooo plus tard. « hohohohooooo Wallahi Menvotiw !! » Cette réponse cinglante qui m'a laissé mort de rire n'a pas du tout plu à l'inconnu qui était mon voisin. Il s'est mis à pester contre ces jeunes mal élevés qui auraient pu au moins par politesse garder leur opinion pour eux. Je lui ai dit que ce que je trouvais impoli, c'était de mêler la politique à un concert de musique. « Oui, mais c'est très important d'aller voter, me dit-il. Ces imbéciles ne l'ont pas compris malgré toutes les compagnes de sensibilisation, les discours du président et les sonnettes d'alarmes tirées ».

 

Comme je faisais partie de ces imbéciles, je m'étais hasardé à lui poser la question qui me taraude depuis des mois : « Pourquoi est-ce si important d'aller voter et pourquoi spécialement cette fois ? ». Le gars commençait à me regarder d'une drôle de façon. Qu'est ce que je foutais dans la « minassa charafia » si je ne comprenais pas cette nécessité vitale. Il me répondit quand même que ce serait catastrophique si le taux de participation s'avérait être ridicule... « Ca..ta..stro...phique ! » « Pourquoi serait-ce plus catastrophique maintenant ? Pour qui ? »... Mon interlocuteur était incapable de m'expliquer cette évidence qui lui semblait tellement évidente qu'elle sortait du domaine du dialogue et de l'explication pour se hisser au rang du ressenti indicible.

 

La nuit, j'ai rêvé de mon interlocuteur enfin désinhibé qui me décrivait la catastrophe dans toute son ampleur.

 

« Il est vrai que dans du point de vue étroit des traîtres à la nation et ses ennemis revanchards, qu'ils soient des imbéciles sans opinion ou des laïcs apostats, la menace maintes fois réitérée d'une catastrophe dans le cas où la mobilisation populaire s'avérerait être faible peut paraître contradictoire avec le parachèvement du processus démocratique dans lequel nous nous sommes engagés, peuple, armée et forces vives de la nation sous le haut patronage du président de la république. C'est pour cela qu'il est crucial d'expliquer au peuple cette nécessité afin qu'il ne soit pas leurré par les pêcheurs en eau trouble qui sont souvent des méprisables suppôts du parti de l'étranger à la solde de la CIA et manipulés pour créer des printemps sanglants chez nos frères arabes.

 

Catastrophe, je te dis ca...ta...strophe !!! Que deviendrait l'Algérie en cas de forte abstention? Comprends bien que c'est l'intérêt suprême de la nation qui est en jeu et pas les intérêts personnels de ceux qui ont peur de perdre des privilèges comme voudraient le faire croire les néokhawana, les méprisables colonisés? Si on ne vote pas, on pourrait se retrouver à la merci d'un petit dictateur sans envergure qui change la constitution au gré de ses besoins pour s'auto-adouber à vie. Si on ne vote pas, selon les prévisions les plus optimistes, on serait entièrement dépendants de la rente pétrolière, voguant à vue sans aucune politique claire. L'économie du pays serait livrée à la mafia et aux trafiquants de l'import et l'état ne maîtriserait plus rien. On serait des importateurs de tout et producteurs de rien. Nos cadres formés à coups de milliards fuiraient le pays parce qu'ils seraient mal considérés, mal payés et de toute façon ne servant à rien puisque les hommes politiques ne leur feront pas confiance. Tu te rends compte? Même le cadre marocain aura un niveau de vie trois fois supérieur à celui du cadre algérien et de plus, au Maroc il aurait de vraies responsabilités, pas juste d'être maître d'oeuvre de projets exécutés par les chinois. Tu te rends compte? Le Maroc...

 

L'école formerait des chômeurs incultes et fanatisés hypothéquant l'avenir de ce pays dont la seule véritable force aurait dû être la jeunesse. Sans petites et moyennes entreprises, tuées par l'importation à outrance pétrodollars aidant, comment voulez-vous que toute cette jeunesse ait du travail et le sens des responsabilités? Qui sait? Certains iraient même se jeter à la mer sur de frêles barques et risquer leur vie à aller se chercher un avenir ailleurs. Peut-être même que certains en arriveraient à des extrémités extrêmes, jusqu'à s'asperger d'essence et de faire craquer une allumette...

 

Et ce n'est pas tout ! Nous nous nous retrouverions à nous entretuer entre frères... Une guerre civile sanglante à côté de laquelle les 1000 morts de l'opération plomb durci à Gaza feraient figure d'un bilan d'accident de la route. Massacres à grandes échelles et bombes en pleine ville, enlèvements, faux barrages, ratissages... des centaines de milliers de morts... et des années d'angoisse... »

 

Réveillé en sueur par cette énumération cauchemardesque, je me mis à méditer sur le sens du mot catastrophe. Il avait raison ce bougre, nous ne savons ni les prédire ni même les reconnaître les catastrophes...

Publié dans Lebled

Commenter cet article

algerianna 05/05/2012 22:59


Arwahi ya bent el guettati rahou eddana el wed arwahi!

chatnoir 06/05/2012 11:28



Al Mazouni n'a qu'à bin se tenir



Dz-Chick 04/05/2012 16:06


Tu crois que c'est de la ou vient la signature de Hakim Laâlam "Je fume du thè, et je reste eveillé, le cauchemard continue"?

chatnoir 04/05/2012 20:45



A la nuance près qu'en grand amateur de thé, je n'ai jamais tenté de le fumer...



mohamed 03/05/2012 19:40


Donc moi je rêve éveillé!!

chatnoir 03/05/2012 21:37



Comme nous tous Mohamed!



MnarviDZ 03/05/2012 13:29


Je suis bien content de ne jamais me souvenir de mes reves... Tu imagines un reve avec le Maroc qui nous depasserait!

chatnoir 03/05/2012 21:37



... j'ai même imaginé Hamana Boucharma président de la république :-)