Le Duce

Publié le par chatnoir

Demandez-moi de parler des tunisiens, des marocains, des égyptiens, des syriens, des émiratis..., je saurais toujours raconter quelque chose sur leur mode de vie, leur accent, leurs habitudes vestimentaires et alimentaires, en somme sur leur culture locale. Mais vous m’auriez interrogé il y a seulement quelques semaines sur les libyens, j’aurais été bien incapable de répondre... A part dire que leur président...enfin, leur guide... peut-être même pas guide d’après ce qu’il dit, s’appelle Moammar Khadafi. En vérité, je n’étais même pas sûr de l’existence d’un peuple libyen. La Libye existe sur la carte, certes, la tronche de Khadafi, ses frasques et ceux de ses enfants, on connaît mais le peuple libyen, lui, avait toutes les caractéristiques d’un peuple virtuel.

 

Et je ne suis pas le seul à être dans ce cas.

 

Donc je présente mes excuses à ce brave peuple bien réel que j’ai découvert ces derniers jours. Cela leur fait une belle jambe, je le sais, mais j’y tiens quand même car j’imagine, maintenant que je les vois ces libyens avec leurs visages, leur diversité, leur humanité, leur courage, j’imagine le tort immense qu’on a été nombreux à leur faire en confondant leurs traits avec ceux du malade mental qu’ils subissent depuis 42ans.

 

J’imagine aussi ce qu’a été la douleur intérieure de n’importe quel libyen éduqué, intelligent et conscient de 42a qui a dû étudier les délires mégalomaniaques du Duce à l’école, délires consignés dans un livre dit vert... J’imagine sa honte d’avoir vu le Duce que le ridicule n’a jamais tué, être la risée du monde. Je mesure sa souffrance de voir l’argent de son sous-sol partir en aides à Mugabé (un autre mégalo qui a réussi à affamer son pays qui possédait une immense richesse) et à tout ce que la planète compte comme ordures en exercice au lieu de servir à construire son pays.

 

Courage, frère libyen, tu as réalisé le plus dur. Tu as démontré que cet homme et ses pairs qui se prétendent remparts contre tous les dangers sont les plus grands dangers que n'intéresse seulement et uniquement que leur maintien au pouvoir. Tu as montré le mépris profond qu’ils ont pour nous, simples citoyens considérés seulement comme des mains qui applaudissent ou qui lèvent le poing à leur gloire.

Publié dans Jiranna

Commenter cet article